Guichet fermé à la Banque postale de Raismes

sages-femmes désarroi

Des habitants raismois témoignent de leur impossibilité de rencontrer un conseiller lorsqu’ils s’adressent à la Banque postale de Raismes. Ces derniers seraient invités à s’adresser à l’agence d’Anzin. Une situation bien en contradiction avec le voeux de proximité formulée par cet établissement.

.

Monsieur le Délégué régional,

En septembre dernier, lors des Assises de la Banque citoyenne, le Président du directoire de la Banque postale rappelait sa volonté de concilier services financiers et solidarité avec les plus fragiles.

Dans le contexte inédit de crise sanitaire, économique et sociale, où la précarité financière menace un nombre croissant de nos concitoyens, cette orientation apparaît plus que jamais pertinente. L’accès à un service bancaire, de proximité, s’avère en effet indispensable.

Il semblerait pourtant que les déclarations du dirigeant de la Banque postale soient contredites par la réalité du terrain.

J’ai ainsi été saisi de témoignages d’habitants de Raismes selon lesquels les conseillers bancaires de leur agence, située dans leur commune de résidence, ne les recevraient désormais plus.

Ces clients de la Banque postale, souvent très modestes, seraient invités à se déplacer à l’agence d’Anzin pour y rencontrer un conseiller.

Si cette information était confirmée, ne s’agirait-il pas d’un signe avant-coureur annonçant une future disparition de la Banque postale du paysage raismois ? Je n’ose l’imaginer, tant cette décision serait contraire à l’ambition affichée par votre établissement d’être « citoyenne » et « accessible quand vous voulez, où vous voulez, comme vous voulez».

Je vous serais donc reconnaissant de bien vouloir rétablir le service d’accueil du public de la Banque postale à Raismes, essentiel, notamment, pour les aînés, peu mobiles et pour qui les solutions informatiques sont inadaptées.

Vous remerciant par avance pour les suites que vous réserverez à la présente, je vous prie d’agréer, Monsieur le Délégué régional, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Fabien Roussel,

Député du Nord.

Suivez toute l’actualité de Fabien Roussel en vous inscrivant à la newsletter.
S’inscrire ici

Inscription à la newsletter




    Vous avez lu et vous acceptez la Politique de Confidentialité des Données.
    *Champ obligatoire

    Menu