En grande surface, le beurre aussi couru que l’ombre dans le désert !

Attention, pénurie de beurre. Depuis la Seconde Guerre mondiale, on n’avait plus revu une telle disette sur un bien de consommation courante. Dans les grandes surfaces, la plaquette de beurre est devenue aussi courue qu’une part d’ombre dans le désert. La raison ? D’abord l’Europe dénonce une surproduction de lait en Europe, assortie d’une chute des prix terrible pour les agriculteurs. D’où le choix de privilégier des produits à base de lait plus rentables comme les fromages. Ensuite la production de lait baisse mais résultat, le prix de la tonne de beurre en vrac a explosé, passant de 2500 euros à… près de 7000 euros !

 

Depuis, les industriels et les grandes surfaces tentent de répercuter la hausse vers les consommateurs. En attendant l’issue du bras de fer, on connaît déjà les premiers perdant : le consommateur et l’agriculteur. Etals vides et flambée des prix en pleine surproduction : telle est l’impasse où conduit la logique libérale appliquée au secteur laitier.

 

Mais cherchez bien autour de vous, il y a toujours un fermier ou un producteur de lait local qui fait du beurre et qui sera heureux de trouver de nouveaux clients. La pénurie de beurre n’existe que dans les grandes surfaces !

Menu