Intempéries : il faut reconnaître l’état de catastrophe naturelle

Suivez toute l’actualité de Fabien Roussel en vous inscrivant à la newsletter

Lettre à Monsieur le Ministre Gérard Collomb,

Comme vous le savez, les orages de ces dernières semaines, d’une intensité exceptionnelle, sont à d’origine d’importants dégâts matériels dans plusieurs secteurs du Valenciennois.

Là où les précipitations ont été les plus denses, outre les dommages causés au bâti, l’inondation de logements a engendré la dégradation de multiples biens mobiliers et électroménagers, laissant de nombreuses familles désemparées face à l’ampleur du sinistre.

De même, certains professionnels, dont l’outil de travail a été sévèrement endommagé par les eaux pluviales, éprouvent des difficultés à reprendre leur activité.

Pour remédier à cette situation, particuliers et entreprises doivent pouvoir être rapidement indemnisés par les assurances, sans devoir supporter de trop lourds restes-à-charge ou d’éventuelles franchises.

Après avoir sollicité les Maires de la 20ème circonscription afin d’établir un bilan de cet épisode météorologique particulièrement violent, j’ai été informé que les communes suivantes avaient entrepris des démarches en vue de bénéficier d’une reconnaissance d’état de catastrophe naturelle :

– Beuvrages
– Château-l’Abbaye
– Hasnon
– Millonfosse
– Raismes
– Saint-Amand-les-Eaux

Alors que la commission nationale chargée de se prononcer sur les demandes des communes se réunira le 19 juin, je vous demande de bien vouloir créer les conditions pour qu’une réponse positive soit apportée aux demandes des Maires des villes et villages frappés par les intempéries de la fin mai – début juin.

Menu