Lunettes : seulement une paire prise en charge tous les trois ans !

J’ai été saisi de nombreuses alertes d’opticiens du Nord – Pas-de-Calais relatives à la mise en place du dispositif « reste à charge zéro » pour les soins optiques.

Si l’objectif de réduire les coûts des soins visuels pour les patients fait l’objet d’un large consensus et que des propositions ont été formulées en ce sens par les opticiens, les négociations entre cette profession et les pouvoirs publics semblent aujourd’hui compromises, l’issue du dialogue paraissant d’ores et déjà arrêtée.

Les opticiens dénoncent ainsi la mise en œuvre à marche forcée d’une réforme dont l’Assemblée nationale n’a été ni saisie, ni même informée. 

Ignorant les contributions des organisations représentatives de la profession, la Direction de la Sécurité sociale a décidé de revoir le rythme de remboursement des frais optiques, la prise en charge d’une paire de lunettes n’étant plus assurée que tous les trois ans, contre deux ans aujourd’hui. 

De plus, cette prise en charge serait subordonnée à l’acception de l’offre « reste à charge zéro », laissant en suspens la question du montant du remboursement des patients qui choisiraient une offre différente. De même, les verres spécifiques (antifatigue, de proximité ou anti-lumière bleue), exclus des tarifs de base des mutuelles, risquent de devenir inaccessibles à la majorité de nos concitoyens, alors même qu’ils permettent de prévenir la myopie.

 

Les opticiens s’inquiètent également du renforcement des réseaux de soins des mutuelles dans l’encadrement des tarifs. En l’état actuel de la réforme, leur dépendance vis à vis de ces organismes est aggravée. Face à l’arrivée de nouveaux acteurs pratiquant des soins « low cost », les opticiens sont menacés de disparition à court ou moyen terme. 

C’est pourquoi les opticiens vous demandent de poursuivre le dialogue et de rester ouvert à leurs propositions visant à mettre en place un reste à charge zéro pour les soins d’optique tout en veillant à préserver ce réseau de professionnels mais aussi les fabricants français de montures, de verres et de lentilles de contact.

Menu