Une usine ouvre, deux autres ferment : voilà le plan de relance !!

La désindustrialisation de la région s’accélère

Ce 26 février 2021, les salariés de l’ex-Française de mécanique, aujourd’hui Stellantis, apprennent qu’ils ne produiront pas le futur moteur EP aux normes Euro 7 car la direction de Peugeot a décidé de délocaliser cette production à Szentgotthárd, en Hongrie, à compter de 2023. L’avenir du site est menacé à terme.

Ce même jour, les salariés de Bridgestone signent la fin de leur contrat. L’usine de production de pneus, qui comptait 1100 salariés il y a quelques mois, fermera définitivement ses portes.

Voilà la terrible réalité de la politique d’un gouvernement incapable de définir une stratégie industrielle, incapable d’empêcher des délocalisations, qu’elles soient le fait d’actionnaires japonais, propriétaires de Bridgestone, ou d’actionnaires français, avec la famille Peugeot.

Pire, l’Etat accompagne grassement cette désindustrialisation en subventionnant largement ces multinationales à coups de baisses de cotisations, de crédit impôt recherche, de baisses d’impôts de production…

Mais le gouvernement se félicitera certainement d’avoir financé l’installation de l’usine de production de batteries à Douvrin, sur les friches de la Française de Mécanique, dans le cadre d’un plan de relance. Les salariés de Peugeot se sont d’ailleurs battu pour obtenir cette entreprise en France. Mais au final, ils apprennent que les emplois créés d’un côté compenseront à peine les emplois perdus de l’autre.

Au final, le Nord – Pas-de-Calais risque de perdre beaucoup d’emplois et de compétences issus de l’industrie automobile. Il est urgent de changer de braquet, de réorienter l’argent de l’Etat – qui est celui des contribuables – vers le maintien de notre outil industriel et la création d’emplois. En pleine pandémie, en pleine crise économique, la France a besoin d’ouvrir des perspectives d’avenir à sa jeunesse, au monde du travail.

Avec les élus et parlementaires communistes, nous serons aux côtés des salariés pour obtenir le maintien du moteur EP à Douvrin.

Fabien Roussel,

Député du Nord.

Suivez toute l’actualité de Fabien Roussel en vous inscrivant à la newsletter.
S’inscrire ici

Inscription à la newsletter




    Vous avez lu et vous acceptez la Politique de Confidentialité des Données.
    *Champ obligatoire

    Menu