Touristra : entreprise historique du tourisme social en danger

sages-femmes désarroi

Le coup d’arrêt donné par la pandémie aux activités de tourisme, ont durement menacés l’équilibre financier de l’entreprise Touristra, acteur historique du tourisme social.

Monsieur le Ministre,

Si l’ensemble de la filière du tourisme est affectée par la crise sanitaire, les acteurs du tourisme social souffrent tout particulièrement de cette situation.

Bien que des mesures spécifiques aient été mise en place, il leur est en effet souvent difficile d’y accéder.

A plusieurs reprises, je vous ai saisi de la situation de l’entreprise Touristra, acteur historique du tourisme social qui, avant la pandémie, accueillait annuellement quelque 200 000 vacanciers dans ses 25 sites, en France comme à l’étranger.

A chacune de mes interpellations, vous m’avez renvoyé vers la Caisse des dépôts (CDC) et vers le plan de soutien au tourisme.

Malgré ses démarches réitérées auprès de la CDC, Touristra, qui compte 450 emplois équivalent temps plein, n’a toujours pas obtenu de réponses positives à ses demandes d’aide. Son équilibre financier ne cesse ainsi de se fragiliser et sa survie s’avère de plus en plus menacée.

La CDC, de son côté, serait prête à accorder un PGE, si le ministère le lui demandait expressément.

C’est la raison pour laquelle je vous appelle à reconsidérer, avec bienveillance, la demande de soutien de l’entreprise Touristra.

Vous remerciant pour les prolongements que vous réserverez à la présente, je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de ma haute considération.

Fabien Roussel,

Député du Nord.

Suivez toute l’actualité de Fabien Roussel en vous inscrivant à la newsletter.
S’inscrire ici

Inscription à la newsletter




    Vous avez lu et vous acceptez la Politique de Confidentialité des Données.
    *Champ obligatoire

    Menu